GR® 7 : De Castres (81) vers Andorre

Balcon Méridional du Massif Central, la Montagne Noire, sur la ligne de partage des eaux entre l’Atlantique et la Méditerranée, culmine au Pic de Nore (1210 m).

Tout au long de ce chemin de crête, le GR®7 découvre de vastes horizons jusqu’aux Pyrénées.

Relief tourmenté et paysage variés suivant l’altitude : vallées profondes et plateaux arides, sombres forêts, douces collines du Lauragais, landes, friches et garrigues alternant avec champs de colza et de tournesol.

 

500true dots bottomright 375true true 500http://www.auderando.fr/dev/wp-content/plugins/thethe-image-slider/style/skins/frame-white
  • 5000 fade true 30 bottom 30
    Slide1
  • 5000 fade true 30 bottom 30
    Slide2
  • 5000 fade true 30 bottom 30
    Slide3
  • 5000 fade true 30 bottom 30
    Slide4

Versant nord, abrupt riche en forêts et lacs.

 

500true dots bottomright 375true true 500http://www.auderando.fr/dev/wp-content/plugins/thethe-image-slider/style/skins/frame-white
  • 5000 fade true 30 bottom 30
    Slide1
  • 5000 fade true 30 bottom 30
    Slide2

Versant sud, aux pentes douces recouvertes de châtaigneraies.

 

Habitée dès la préhistoire, la Montagne Noire n’a cessé d’être un important lieu de passage. Elle recèle un étonnant patrimoine aussi fabuleux qu’insoupçonné.

 

Le GR®7 après sa traversée dans l’Ariège retrouve l’Aude à Chalabre pour passer le Quercob et le Pays de Sault.

 

 

Le Quercob véritable balcon pyrénéen.

 

Pays de Sault, adossé aux Pyrénées, haut plateau séparé par des vallées étroites où coulent l’Aude et le Rébenty.

Pays de contrasts où les pâturages se perdent au pied des forêts de sapins.

Haut lieu de légende et du catharisme occitan (dernier refuge des « faydits »).

 

 

Pays de montagne, paradis perdu qui enchantera le randonneur.

 

 

Les commentaires sont fermés.